Vous souhaitez passer à la vitesse supérieure avec votre site ou blog WordPress?

Ou plutôt : marre d’ajouter un lien dégueula**** à la main: « lire cet article en anglais »?

En traduisant votre contenu (et en travaillant soigneusement son référencement multilingue), vous pouvez toucher un public plus large et augmenter votre trafic.

Le problème est de choisir le bon plugin WordPress pour des traductions qui correspondent à vos besoins… et à vos moyens.

A titre personnel, je ne suis pas intéressée par un plugin qui traduirait automatiquement mes articles. Le côté « robot » de Google Translate est déjà amplement suffisant.

Si vous visez vraiment à augmenter vos ventes, votre public doit comprendre votre message – autant dire que vous devez d’abord faire traduire vos textes par une vraie personne , puis utiliser un plugin WordPress prévu pour en intégrer la traduction. 

Après pas mal de recherches et de tests sur des sites personnels ou de clients, c’est WPML qui a retenu mon attention.

Attention, il n’est pas parfait. Mais il fait son job sur de nombreux points.

Les points forts de WPML

  • Il permet de gérer un site WordPress multilingue, avec l’installation de + de 40 langues (pas vraiment utile de mon côté, je cherchais simplement à ajouter l’anglais)
  • Ajouter la traduction d’un article se fait en quelques clics seulement (depuis le même tableau de bord)
  • Le plugin détecte le pays d’origine du visiteur et adapte la langue de l’article
  • Il permet de traduire les fichiers PO et MO (je préfère le faire à la main ou avec l’excellent plugin gratuit Codestyling Localization)
  • Sa compatibilité avec la majorité des thèmes et plugins commerciaux est très appréciable
  • Vous pouvez traduire les médias (un peu lourd à gérer)
  • Vous pouvez traduire tout votre site ou seulement certains articles…

Ses limites

Je ne m’en suis pas aperçue tout de suite, mais sur l’un des sites en tout cas (hébergé sur un VPS correct), WPML a consommé énormément de ressources par période, au point de mettre la puce à l’oreille de l’hébergeur.

Apparemment, tout le monde n’a pas ce problème, mais j’espère que ce n’est pas le cas sur de plus petits hébergements.

La prise en main peut prendre un peu de temps, mais il est difficile d’obtenir beaucoup de fonctionnalités sans avoir à mettre un peu les mains dans le cambouis.

En conclusion, c’est un excellent plugin à condition de prendre le temps de l’apprivoiser, voire de l’optimiser s’il menace vos performances.

Une tarification selon vos besoins

Blog multilingue: 29$

CMS multilingue: 79$

CMS multilingue à vie: 195$ (ce que j’aurais dû prendre dès le départ…même si les renouvellements ne sont pas très chers)

site internet 

Crédit image Markus Koljonen

Cet article contient des liens affiliés. Cela signifie que si vous achetez le plugin via ce site, je touche une commission sur cette vente. Cela n’influe en rien mon avis: je recommande des outils testés et le prix reste le même pour vous.