Ah, les demandes d’accusés-réception en 2000… souvenez-vous: Outlook vous sautait littéralement dessus.

Aujourd’hui, ajouter un pop-up de confirmation de réception est tout simplement impensable, à moins d’avoir envie de passer directement par la case spam.

Les choses ont évolué, donc. Mais lorsque l’on doit démarcher des prospects, des partenaires ou des clients existants, comment faire pour savoir à quel moment ils ont reçu votre e-mail, s’ils l’ont bien ouvert et si vous pouvez les relancer?

C’est là qu’arrive Yesware, un outil de tracking des e-mails qui vous permet de suivre le cheminement de vos messages: vous êtes averti de son ouverture, pouvez classer vos destinataires selon vos activités commerciales, etc. Si votre cycle de démarchage et de vente est très précis, rien ne vous empêche de créer des rappels automatiques.

Vous pouvez bien sûr choisir au cas par cas quel mail traquer, quel mail envoyer « normalement ». Après tout, la confirmation de votre déjeuner dominical avec votre mère n’est peut-être pas si importante

D’autant que Yesware est gratuit sous un certain seuil d’utilisation. Au-delà, comptez entre 5 et 50 dollars par mois selon vos besoins.

C’était le coup de coeur du jour. Il s’installe en 3 clics (testé avec Gmail/ Google Chrome) et le tour est joué.

Voici à quoi cela ressemble lorsque vous envoyez un mail:

yesware-tracking-mail

A bon entendeur… (et doucement, hein).

Site web