(c) Flickr – Waleed Alzuhair

Vous n’aimez pas les pop-ups?

Moi non plus : je m’inscris toujours en bas d’un article ou contre un bonus à télécharger…

Le truc, c’est que tout le monde s’en fout, de ce que vous aimez ou détestez.

La question pour votre site devrait toujours être la suivante: qu’est-ce qui fonctionne pour votre audience?

Si vous tenez un site d’ecommerce, par exemple, 99% des visiteurs qui passent chez vous pour la 1ère fois ne consommeront pas.

Vous avez besoin de leur email pour pouvoir les intégrer à votre cycle de vente (qu’il dure 2 semaines, 1 mois, 3 mois).

Comment nous avons multiplié X4 le nombre d’inscrits à la newsletter de Silencio.fr (devinez avec quoi ?)

Nous avons (trop) tardé à construire une liste de contacts sur Silencio.fr.

Depuis quelques mois, nous avons donc testé plusieurs solutions:

  • le pop-up « classique » (avec respectivement Optin Monster puis SumoMe)
  • une « hello bar » en haut de l’écran
  • une box qui apparaît en bas à droite de l’écran lorsque le visiteur approche de la fin de l’article (scroll)
  • un formulaire en sidebar
  • un formulaire à la fin de chaque article  

Le résultat a été sans appel : le pop-up fonctionne à merveille (bien plus qu’un widget sur le côté et son pauvre taux de 0.3% de conversion)

C’est d’ailleurs le cas pour beaucoup de sites et blogs, quel que soit leur secteur d’activité.

Par exemple, EverContact a doublé son taux de conversion: je laisse découvrir leur article ici.

Capture d’écran 2014-08-25 à 09.22.56

Est-ce que le pop-up fait fuir les visiteurs qui ne s’inscrivent pas ?

Cette étude de cas de Darren Rowse montre que non. La capture d’écran que vous voyez ci-dessous correspond au nombre de pages visitées avant, pendant et après l’installation du pop-up.

Pas de variation négative, mais +40 abonnés par jour!

pages-viewed-per-visitor

source: ProBlogger

Pour une étude complète sur le non-impact du pop-up sur le bounce rate, découvrez l’étude complète de Dan Zarrella.

Pourquoi ?

L’interruption du parcours naturel de la personne (le fait de surprendre le cerveau de quelqu’un alors qu’il ne s’y attendait pas) est un ressort psychologique qui fonctionne vraiment bien sur Internet. Googlez « pattern interrupt » pour en savoir plus.

Si votre pop-up fait fuir les gens, c’est que vous ne leur avez pas proposé ce qu’ils étaient venus chercher chez vous, ou qu’ils font partie de ceux qui ont le réflexe de s’inscrire ailleurs.

Les pop-ups marchent, à condition de tester ce qui fonctionne

Si leur efficacité n’est plus à démontrer, les différents tests que vous allez mener sur vos pop-ups vont déterminer ce qui marche bien pour vous, mais aussi ce qui risque de tuer votre crédibilité si vous vous y prenez mal.

Voici une checklist de points à tester:

  • Le temps d’apparition : certains sites le déclenchent dès l’arrivée sur une page.
  • L’exit intent: ces pop-ups se déclenchent au moment où le visiteur va quitter votre page, pour lui faire une offre avant qu’il ne parte. Je ne l’ai pas testé, mais les résultats ont l’air plutôt bons.
  • Le design et votre titre : choisir les bons mots et les bonnes couleurs impacte fortement vos taux de conversion. A/B testez plusieurs versions pour voir laquelle performe le mieux.
  • Le bonus : si vous proposez un ebook, un cours gratuit ou un bon de réduction, assurez-vous qu’il correspond bien à ce que le visiteur est venu lire.
  • Les bénéfices: que mettez-vous en avant? Pourquoi le visiteur devrait-il vous laisser son email?
  • Le bouton CTA (call-to-action): testez différentes versions de couleurs (contrastées) et de mots
  • Le nombre d’informations demandées: inutile de dégainer toute la panoplie prénom + nom + code postal + email + …. les pop-ups performent s’ils sont faciles à remplir et inspirent la confiance.

Capture d’écran 2014-08-25 à 10.14.55

source: capture d’écran d’un article très complet basé sur 110 000 mails  récoltés via l’outil d’AppSumo

Cette liste n’est pas exhaustive, mais vous donne de quoi commencer.

Réglez votre pop-up pour qu’il ne ressurgisse pas en face des yeux d’un visiteur qui vient de le fermer. Vous pouvez fixer les cookies à 7 ou 14 jours, par exemple.

Et donc, « seulement 4% de plus »?

Calculez la valeur d’un abonné / futur client, et combien son acquisition vous coûte d’habitude (notamment si vous avez un budget publicitaire)

4% x trafic total x valeur du lead = yep, beaucoup plus d’€ 

Faites leur une offre qu’ils ne peuvent pas refuser

Voici ce qu’il se passe au moment où je m’apprête à quitter le site de Neil Patel :

Capture d’écran 2014-08-25 à 09.47.56

Vous voyez la petite croix en haut à droite? Elle doit être bien visible pour éviter de recevoir des emails hargneux.

Mini conclusion

S’il ne faut retenir qu’une chose, c’est qu’un pop-up fonctionnera si:

– vous avez testé ce qui fonctionne le mieux sur votre audience (timing, message, couleurs, position)

– vous savez exactement quoi proposer à votre visiteur.

Avez-vous testé cette technique sur votre site? Qu’est-ce qui vous apporte le plus d’inscriptions à votre newsletter?