Chaque année paraît une étude sur l’état du marketing de contenu (Content Marketing) dans le monde. Mais de quoi parle-on, exactement?

C’est quoi, le marketing contenu?

Le Content Marketing est une branche spécifique du marketing qui consiste à créer du contenu pertinent (textes, vidéos, infographies, etc.) pour attirer, engager et convertir les internautes en clients. Par essence, le marketing contenu vise le partage sur les réseaux sociaux ou tout au moins une qualité de contenu telle qu’il sera envoyé, partagé, lu et recommandé.

Plus ce marketing se développe, plus sa qualité doit être élevée: les internautes sont sollicités en permanence et répondent moins bien à la publicité traditionnelle… ou même numérique, puisque l’essor des logiciels et add-ons qui masquent les publicités sur Internet confirme une autre tendance: le ras-le-bol des bannières et adwords qui perturbent la lecture.

D’où une première conclusion: articles, études, e-books et vidéos de qualité sont perçus comme amenant une valeur ajoutée au visiteur, et non comme un appel immédiat à la consommation. Plus subtil… mais plus difficile à construire! 

Finie l’époque du « Achetez-moi, Cliquez-moi, Rejoignez-moi »: le consommateur lambda est, sur Internet, de plus en plus conscient des techniques qui lui « font du pied ». 

Les différents types de marketing de contenu

Parmi les plus connus, on peut citer:

– les blogs

– les e-books, livres blancs ou études de cas

– les vidéos

– les interviews pertinentes

– les infographies

– les webinars, conférences en ligne & podcasts

Toute société est-elle destinée à ce type de marketing en 2013?

C’est en tout cas ce que les chiffres & sondages révèlent: que l’on soit une start-up entièrement numérique, une société traditionnelle « de terrain », un consultant ou un professionnel libéral, voire même un acteur de la grande distribution, être présent sur le Web pour faire autorité sur son marché est incontournable… à moins d’être prêt à voir une part de ses clients potentiels être recrutée par un concurrent actif sur réseaux sociaux, sur son site web ou sur YouTube.

La prise de conscience a été tardive: si les pages professionnelles Facebook sont en plein essor (tout en coûtant de plus en plus cher à chaque évolution de l’algorithme…), l’engagement des communautés passe par d’autres réseaux, mais aussi par le site internet propre à chaque entreprise ou produit/service.

Autre avantage: l’algorithme (encore lui) Google étant de plus en plus exigeant sur la « fraîcheur », la régularité et le caractère unique du contenu, promouvoir et diffuser des articles et vidéos de qualité à ses visiteurs influencent positivement le référencement.

Marketing de Contenu 2013: les chiffres à retenir

Copypress a révélé les chiffres de son Livre Blanc (en anglais) « 2013 State of Content Marketing« 

On y apprend que

  1. Les investissements dans le « content marketing » (tous types de société confondus) passent de 18,9% à 34,8% de part dans le budget total dédié à la publicité et au marketing, tandis que les dépenses PPC diminuent de 50%.
  2. Les plus petites entreprises (TPE, PME, start-ups) dépensent en moyenne entre 500 et 2000 dollars par mois en contenu web, estimant que cela leur revient moins cher que de la publicité et du marketing traditionnels pour un impact plus important.
  3. Pour les moyennes et grosses entreprises, le budget peut aller… de 2000 dollars à 100 000 dollars (et +) mensuels!

Si vous lisez l’anglais, jetez un coup d’oeil à cette excellente infographie de William Ramarques. On y apprend que plus de 60% des marketeurs envisagent d’augmenter leur budget contenu cette année!

Et vous, en faites-vous partie?