Ce n’est un secret pour personne: la création d’un blog d’entreprise est loin d’être un gadget et permet, si elle est bien faite, d’obtenir un réel retour sur investissement en recrutant de nouveaux clients. 

Mais comment créer un blog professionnel dans un secteur particulièrement concurrentiel? Si être numéro 1 sur un marché de niche n’est pas si compliqué, se détacher dans un secteur comme l’immobilier ou l’hôtellerie est une autre paire de manches.

Prenons le cas d’une agence immobilière qui souhaite compléter son budget de publicité Adwords par un recrutement naturel de visiteurs via son blog.

Quels outils de blogging sont à votre disposition?

La manière la plus répandue de créer un blog professionnel qui soit rattachable à votre site existant est WordPress. Son installation est rapide et le CMS (système de gestion de contenu) est gratuit.

Il vous faut ensuite choisir ce que l’on appelle un « thème », c’est-à-dire une structure et un design pré-défini (que vous pouvez ensuite personnaliser à votre convenance). Il existe des thèmes gratuits et payants. Personnellement, je conseille plutôt l’achat de thèmes, car ils offrent souvent plus de fonctionnalités et vous bénéficiez d’un support de son créateur en cas de questions (problème technique, personnalisation, etc.)

Pour trouver un thème WordPress d’agence immobilière, vous pouvez parcourir les plus gros sites de vente de thèmes et choisir celui qui vous convient le mieux.

Sur Themeforest par exemple, vous pouvez taper « agency » ou « real estate » dans l’onglet de recherche. Vous trouverez de très bonnes structures de blog pour des prix allant de 30 à 55 dollars en moyenne.

Les plugins, ces extensions qui vous facilitent la vie

Un plugin est une extension gratuite ou payante qui s’ajoute à WordPress. Pour optimiser les pages et articles de votre blog d’agence immobilière, je vous conseille SEO by Yoast, qui est gratuit et très performant.

Pour booster votre blog et son référencement, liez le ou les auteur(s) de votre blog professionnel à leur profil Google + (par la même occasion, créez une page Google + pour votre agence).

Officiellement, Google + n’est pas sensé impacter le référencement. Officieusement, on s’aperçoit de plus en plus que les profils d’auteurs « certifiés » ont tendance à faire remonter certains sites en première ou seconde page des résultats. Je l’ai moi-même constaté sur un blog d’entreprise dans un autre domaine (à destination des restaurants, cette fois).

Un blog d’entreprise ne doit pas faire directement votre promotion

C’est l’erreur la plus fréquente lorsqu’une entreprise ouvre son blog: faire votre promotion à chaque article fera fuir vos visiteurs, même si vous êtes bien référencé.

L’idée est d’affirmer votre expertise dans votre domaine pour apporter de l’information pertinente et concrète à vos lecteurs, en ouvrant une discussion et en les fidélisant jusqu’à ce qu’une partie d’entre eux devienne vos clients.

Fixez les objectifs de votre blog professionnel

Ils sont souvent les mêmes:

– augmenter la fréquentation vers votre site (annonces immobilières, services)

– être mieux positionné sur plusieurs termes de recherche

– augmenter le ROI en touchant de nouveaux clients (le but ultime)

– affirmer votre expertise dans votre domaine, pour en devenir la référence

Quels sujets choisir pour votre blog d’agence immobilière?

Vous devez travailler plusieurs pistes et créer un tableau Excel de publication: dates, mots clés, sujets des articles… cela vous permettra d’avoir une visibilité sur plusieurs mois et d’évaluer vos résultats.

Pour un exemple réussi de blog d’agence immobilière, rendez-vous ici.

1 – Les thématiques liées à votre secteur

Si vous êtes une agence immobilière à Lyon, par exemple, être positionné numéro 1 sur « agence immobilière Lyon » ne doit pas être votre premier objectif.

Au lieu de foncer sur ces mots clés, listez les sujets qui touchent à vos propriétés et services: articles dédiés à des quartiers (infrastructures, transports), conseils immobiliers (faire évaluer un bien à Lyon), conseils sur les tarifs, idées d’investissement ou astuces de prêts bancaires pour investir dans un bien, protection des bailleurs face à un locataire à risque, défiscalisation via l’immobilier…

La veille stratégique de la législation dans votre secteur et l’identification de ce que cherchent des acheteurs ou locataires vous aideront à identifier ces thématiques.

2- Les sujets traités par vos concurrents

Espionner ses concurrents pour savoir comment ils se référencent (c’est-à-dire sur quels mots clés ils sont bien positionnés), c’est possible !

Personnellement, j’utilise SEMrush, qui donne accès à de nombreuses données sur les sites de concurrents. J’ai également testé Raven mais je suis moins convaincue.

Ces services ne sont pas donnés, mais valent vraiment le détour. Essayez au moins leurs fonctionnalités pendant une période d’essai gratuite !

Il vous suffit d’entrer l’adresse web d’une agence immobilière concurrente et vous verrez ce qui leur apporte beaucoup de trafic. Si quelqu’un est en première page de Google avec les mots clés « quel quartier choisir à Lyon », à vous de jouer: écrivez un minimum de 1300 mots sur le sujet en optimisant bien votre texte et ses métas, et diffusez au maximum!

3- Publiez des livres blancs et ebooks

Pour obtenir les adresses mails de vos visiteurs, le mieux est de leur donner un « incentive » gratuit, comme le téléchargement d’un ebook ou d’un livre blanc qui touchera directement à leurs préoccupations.

Là encore, pas de pub ! Vous pouvez écrire un ebook sur les meilleurs moyens de défiscaliser, par exemple, ou sur les avantages pour les entreprises de passer à un bâtiment « vert », si vous êtes dans l’immobilier de bureau.

Vous souhaitez déléguer l’écriture de votre livre blanc? Contactez-moi !

4- Les articles liés à votre équipe

Pour augmenter la confiance des lecteurs en votre agence immobilière, publiez régulièrement de petits portraits de vos conseillers et agents. Vous créerez un lien de proximité qui n’existe pas sur les sites généralistes d’annonces gratuites. Dans le même domaine, si votre agence immobilière déménage dans un bâtiment eco-friendly, profitez-en pour le présenter.

La « long tail », c’est quoi?

Ce que l’on appelle la « longue traîne », c’est l’ensemble des recherches Internet qui sont liées aux requêtes principales les plus concurrentielles.

Par exemple, « immobilier Bruxelles » n’est pas de la « long tail ». Mais travailler sur « immobilier Bruxelles quartier Louise », ou « immobilier Bruxelles proche quartier européen » l’est.

Pour vous aider, Google propose son outil gratuit Keyword Tools: vous pouvez voir les volumes de recherches des mots clés entrés, leur degré de concurrence (forte, faible, moyenne) et les termes qui y sont liés.

Créez une newsletter (non promotionnelle)

Vous pouvez utiliser les services suivants:

GetResponse (parfait pour l’automatisation de vos envois selon le profil et les actions de vos visiteurs)

MailChimp

Aweber (en anglais)

Choisissez une fréquence d’envoi et respectez-là: une fois par semaine, une fois toutes les deux semaines, une fois par mois…

La newsletter peut vous servir à annoncer un nouvel article sur le blog, la parution d’un e-book ou encore une actualité importante dans votre domaine. Encore une fois, la promotion intense de vos services n’est pas à l’ordre du jour. Vous risquez de perdre des abonnés et d’être vu comme un spammeur.

Si vous touchez plusieurs publics, créez plusieurs listes: investisseurs privés, entreprises, locataires…

A quelle fréquence devez-vous publier vos articles?

La régularité étant reine, ne partez pas immédiatement sur « je veux 1 article par jour! ». Commencez doucement avec un article de fond par semaine.

Combien coûte un blog d’entreprise pour une agence immobilière?

 Si les outils basiques de blogging sont gratuits, croire que la réalisation et la tenue d’un blog professionnel ne coûtent rien serait une erreur.

Hors frais d’installation du blog si vous passez par un prestataire extérieur, comptez une cinquantaine de dollars pour un thème premium de qualité, puis les coûts de la création du contenu: les textes bien sûr, mais aussi les visuels (rares sont les photographies libres de droits gratuites et de qualité), ainsi que les recherches SEO (analyse du référencement) si vous ne souhaitez pas vous en occuper.

Tout dépend ensuite de votre fréquence de publication.

N’oubliez pas: un blog d’entreprise est un investissement, et non pas une dépense… il permet à long terme de réduire votre coût d’acquisition client, tout en augmentant votre visibilité et la qualité de l’image de votre agence.

Vous êtes agent immobilier ? Contactez-moi pour décupler vos résultats avec une stratégie de contenu 100% sur-mesure.