En France on ne dit pas « copywriter », on dit « rédacteur web » (avec option marketing et UX, « proactif et passionné de nouvelles technologies + **ajouter ici quelque chose à propos du Cloud** « ). 

Pourquoi le terme est-il si peu utilisé ?

Ecrire un article pour le web est une chose. Ecrire pour le référencement en est une autre (les deux peuvent être réunis).

Mais quid de l’écriture de messages clairs résolument tournés vers le client?

L’exemple de Nurun : comparaison de la même homepage en anglais et en français

Le copywriting de la page d’accueil est brillant … en anglais. Concis, unique, avec tous les éléments d’une baseline qui fait la différence

Capture d’écran 2013-09-08 à 14.35.06

Passons à la même page en français… la mention de succès à disparu (thrive) au profit de la conciliation. Bien sûr, je caricature… mais le texte est plus long et les mots que nous scannons sont loin de transmettre les mêmes objectifs. Les résultats n’ont plus leur place.

homepage-nurun-fr

Un titre loin de promettre la même chose et surtout bien moins impactant. Non?

Depuis, je surfe sur la version anglaise.

Et vous?

source des captures: Nurun