Si votre site est déjà bien installé, vous savez quels mots clés vous apportent du trafic. Cela signifie que pour ces requêtes, vous êtes sûrement bien placé dans les pages de résultats de Google (= en Google #1)…

Et si vous êtes comme moi, vaguement tête en l’air, vous cherchez à tout prix de nouveaux mots clés en oubliant une chose :

Ne pouvez-vous pas faire MIEUX sur les mots clés déjà bien rankés ?

Une chose est certaine : avec ou sans publicité, le 1er site à apparaître en tête des résultats organiques emporte une grosse majorité des clics.

ctr-position-ranking-seo-redacplug

+ de data ici

Cela signifie que si vous apparaissez en position 4 ou 5, par exemple, vous auriez beaucoup à gagner à monter, monter, monter… jusqu’à obtenir le Graal, que j’appelle affectueusement le Google 1-1.

Histoire d’attaquer 2017 du bon pied côté référencement, je me suis penchée (une fois n’est pas coutume), sur les expressions très rentables d’un de mes sites de niche, pour plusieurs raisons :

  • voir si quelqu’un m’a dépassé
  • voir comment rattraper le coup
  • et surtout voir comment améliorer certaines de mes pages pour grimper vers le haut des pages de résultats.

Au-delà de la question des backlinks à obtenir pour votre site, il y a un gros potentiel au niveau du contenu lui-même.

Voilà comment je procède. Si vous avez d’autres approches, merci de laisser un commentaire en-dessous de l’article.

  1. Je pars avec une idée en tête : densifier mon contenu existant

Il y a plusieurs moyens d’allonger un article ou d’aller plus en profondeur. Selon son sujet, vous pouvez ajouter un historique, des développements récents, de nouvelles études de cas ou avancées, des illustrations créées par vos soins (graphiques, infographies…), apporter d’autres axes de réflexion, insérer des témoignages…

Cette approche (qui vous rappellera sûrement la technique Skyscraper de Backlinko) vise à faire de votre page ou article LA référence sur un sujet. Cela vous aidera par la même occasion à mieux vous positionner.

2- J’oublie mon mot clé principal et pense en termes de Latent Semantic Indexing (LSI)

Pour la faire courte, les moteurs de recherche (hello Google) ont commencé à utiliser le LSI pour connecter différentes idées, différents sujets et termes autour d’un même sujet, ce qui est supposé permettre de proposer des résultats plus pertinents aux internautes. C’est ce qui fait aussi qu’un moteur fait la différence entre Apple (la marque) et apple (la pomme)… certains sites vont mentionner les devices, d’autres les bienfaits nutritionnels !

Ce qu’il faut donc retenir, c’est qu’au lieu de truffer votre page avec un mot clé, mieux vaut « naturellement » utiliser le champ lexical qui y est lié (synonymes, références, etc.). Bref, utilisez les relations de proximité entre les mots pour  renforcer votre contenu.

L’ensemble de ce vocabulaire va donner un sens contextuel à ce que vous publiez, et augmenter votre pertinence par rapport à l’intention des personnes qui effectuent une recherche.

3- J’enrichis le contenu existant avec encore plus de mots clés (long tail + ceux de vos concurrents )

Imaginez que la page que vous souhaitez faire monter dans les SERP soit déjà bien placée pour l’expression « collier chien« .

Vous allez gagner en pertinence lorsque vous retravaillez votre contenu si vous utilisez les mots clés pour lesquels vos concurrents sur cette même expression obtiennent du trafic!

Identifiez les pages concurrentes sur le même mot clé et ajoutez-les à un fichier Excel.

Ensuite, connectez-vous à Semrush, puis entrez une par une les URL relevées.

Consultez le rapport « organic research »

Pour poursuivre notre exemple sur « collier chien », voici l’analyse d’une URL bien placée sur ces termes… et les mots clés qui envoient du trafic vers la page.

ameliorer-referencement-naturel-seo-pages-rankees-redacplug
Exemple de rapport semrush. cliquez sur l’image pour accéder à l’outil

Et BIM !

 Vous avez accès à toute une liste d’autres mots clés similaires qui envoient du trafic vers la page concurrente… exportez-la et recommencez.

Là par exemple, je vais pouvoir ajouter les sujets suivants à ma page:

  • « collier pour chihuahua »
  • « collier chien rose »
  • « collier chien strass »

Vous savez maintenant que vous devez ajouter ces keywords à votre page (de manière harmonieuse et développée SVP). Vous pouvez bien sûr aller toujours plus loin en déclinant ceux qui vous paraissent importants (collier pour chihuahua rose, etc.;)

Là où cette approche diffère légèrement d’une recherche préalable de mots clés, c’est que vous obtenez une liste qui tend à indiquer que ces expressions performent déjà dans un contexte similaire au vôtre.

Vous pouvez déjà faire un premier test :

PS : si cet article vous a été utile, pouvez-vous le partager ? 🙂 Si vous êtes timide, un commentaire suffira.

ps: ce tuto contient des liens affiliés vers Semrush, que j’utilise (euphémisme, j’en abuse) et recommande. Ca veut dire que si vous devenez client chez eux via ces liens, je deviens millionnaire.