Avec un ROI de 4300% (d’après la Direct Marketing Association), l’email marketing est un levier incontournable pour votre site Internet.

Il permet de maintenir le contact avec vos clients et de développer une relation personnelle avec vos prospects jusqu’à ce qu’ils soient prêts à l’achat.

OK. Maintenant qu’on est tous d’accord: comment obtenir leur e-mail ? 

Voici 10 techniques qui augmenteront considérablement le taux d’inscription à votre newsletter.

1 – Identifiez les emplacements les plus efficaces

Comment choisir entre un pop-up, un formulaire en sidebar ou en fin d’article, une barre en haut de l’écran, un slide-in…? Le mieux est de multiplier les types de formulaires, sans noyer votre visiteur. 

Pour tester les emplacements à fort potentiel, vous avez plusieurs solutions à votre disposition:

  • les heatmaps: ces « cartes de chaleur » vous révèlent les points les plus stratégiques de chaque page
  • l’enregistrement des sessions de vos visiteurs : elles vous permettent de voir comment naviguent les internautes sur vos pages.

Par exemple, en travaillant sur silencio.fr, nous avons remarqué que les formulaires à la fin de chaque article convertissaient très peu. Or regardez ce que la plupart de nos heatmaps nous révèlent : un bel espace en sidebar où nous pouvons placer un formulaire d’inscription qui reste « fixe » lorsque l’utilisateur descend sur la page.

heatmapsidebar-inscription-newsletter-redacplug

Heatmap d’une page de Silencio.fr. Générez la vôtre sur CrazyEgg.

Mode d’emploi :

2 – Moins = Mieux. Choisissez la simplicité !

Réduire le nombre de champs à remplir dans un formulaire peut radicalement augmenter le nombre d’inscriptions.En passant de 9 à 7 cases, vous pouvez gagner +20% d’abonnés, et + 34% en réduisant à 5 formulaires (source: MarketingExperiments). Dan Zarrella de HubSpot a constaté la même chose sur une liste de 40000 clients (+50%).

Pourquoi cela marche? 

  1. La majorité des gens vont vers la solution la plus simple (vous et moi compris)
  2. – d’infos = + d’inscriptions
  3. Un visiteur qui arrive pour la 1ère fois sur votre site ne comprendra pas pourquoi il doit indiquer son numéro de téléphone, le nom de son entreprise ou, pire, s’il est un « Monsieur, Madame, Melle, Dr, Pr… ».

Capture d’écran 2014-07-06 à 10.36.35

Courtesy of: Quick Sprout

Un e-mail seul est-il un lead qualifié? 

C’est LA question à vous poser : à quoi vous sert le contact que vous cherchez à obtenir? Un email simple n’est pas forcément moins qualifié que quelqu’un qui a rempli l’intégralité de votre formulaire.

Pourquoi ne pas récupérer l’e-mail, et demander + d’informations quelques semaines plus tard? C’est ce que fait HubSpot (à merveille): à chaque publication de livre blanc ou d’étude, une notification m’est envoyée par email. Pour télécharger le document, il faut indiquer d’autres données… or la relation de confiance est déjà créée (j’aime leur contenu, j’apprends de leur contenu): le tour est joué !

3 – Utilisez des couleurs contrastées

Pour tout ce qui touche aux CTA (call-to-actions, c’est-à-dire vos boutons dans notre cas), ne vous fiez pas aux articles qui vous disent que telle ou telle couleur est plus efficace que le reste. Bien sûr, il existe une psychologie des couleurs sur le Web, mais tout dépend de la charte graphique de votre site : vos boutons doivent se se distinguer du reste du contenu.

Voilà par exemple comment procède le site de Barack Obama: DONATE et JOIN US se distinguent clairement du reste.

Capture d’écran 2014-07-06 à 08.09.48

Mode d’emploi: testez des couleurs contrastées pour attirer l’attention.

[Tweet « Si le contenu est roi, attendez de voir le pouvoir du CONTEXTE »]

4) Exploitez la puissance des images de « vraies » personnes

Revenons sur la photo d’Obama: avez-vous remarqué vers où est orienté son regard?  Eh oui! « Make a difference, join us… ».

C’est une technique très efficace et pourtant loin d’être utilisée sur tous les sites.

Utilisez des photos de vraies personnes et orientez leur regard vers le point de focus (votre CTA).

Le visiteur regarde là où la personne de la photo regarde

Cette étude d’eyetracking sur les shampoings Sunsilk révèle que 84% des visiteurs ont orienté leur regard vers le produit dans la 2e version.

sunsilk-eyetracking-redacplugsunsilk-eyetracking-2-redacplug

Placez vos éléments clés ( formulaire, bouton, produit) dans les zones « chaudes » indiquées par le regard

En changeant l’orientation du bébé, le visiteur regarde dans la même direction.

eyetracking-1-redapclug eyetracking-2-redacplug

Capture d’écran 2014-07-06 à 09.58.42

source: Chemistry.com

Mode d’emploi :

  • Sur vos landing pages (et homepage), utilisez de vraies photos orientées vers votre message
  • Evitez les visuels impersonnels des banques de photos en ligne 

5 – Ciblez vos visiteurs 

En travaillant sur les pop-ups de Silencio.fr par exemple, nous avons prévu des visuels qui diffèrent selon le type de catégories consultées. Les Parisiens qui consultent les brunchs d’hôtels à Paris ne cherchent pas la même chose qu’un voyageur qui se renseigne sur les rooftops de Bangkok… l’avenir proche nous dira si cette approche permet de mieux convertir.

cibler-visiteurs-inscriptions-newsletter

6- Soyez clair sur ce que l’internaute va obtenir

En annonçant précisément ce que les visiteurs vont recevoir en échange de leur adresse mail, Shoemoney a vu son taux d’opt-in grimper de 31%. La leçon?

Soyez spécifique en affinant tous les détails de vos CTA et formulaires:

  • Si vous pouvez être + précis que « s’inscrire » ou « envoyer », faites-le.
  • Testez les variations entre « je » et « vous »: « Téléchargez votre ebook », « Je télécharge mon ebook »
  • Placez des messages très clairs dans les champs de votre formulaire (« entrez votre email »)
  • Utilisez un titre ET un sous-titre pour préciser ce que le visiteur va gagner à vous donner son email
  • Utilisez un élément qui attire l’attention et montre le chemin à suivre (exemple un curseur qui clignote)

Noah Kagan (d’Appsumo) le fait à merveille sur son site personnel.

Capture d’écran 2014-07-06 à 10.27.19

7- Ajoutez un incentive à l’inscription

Offrir quelque chose d’unique à vos visiteurs peut être un levier puissant d’inscription:

  • Un ebook ou un cours complet
  • Un bon de réduction (ecommerce-
  • Une consultation gratuite (service, consulting)
  • Un contenu exclusif (la 2nde partie d’une série d’articles, par exemple).

Capture d’écran 2014-07-06 à 10.27.01

8 – Envoyez des signaux de confiance

Vous avez déjà essayé de vous désinscrire de Groupon? Alors VOUS SAVEZ. Vous savez à quel point le degré de méfiance est élevé lorsque l’on nous demande notre e-mail. Votre visiteur aussi.

Si vous avez la ferme intention de ne pas spammer ou de vendre les données de vos utilisateurs, écrivez-le sous le formulaire.

« Pas de spam« , « Nous ne partagerons jamais vos données« , « Désinscription quand vous le souhaitez« … vous pouvez aussi ajouter un lien vers vos conditions d’utilisation.

Capture d’écran 2014-07-06 à 10.19.06

Avez-vous remarqué les autres signaux de confiance dans le texte lui-même?

« Trust us », Free », « Privacy », « Agreement »

9 – Réduisez les options disponibles  (le paradoxe du choix)

Supprimer les icônes de partage sur réseaux sociaux peut être une excellente idée. En donnant trop d’options d’actions sur une même page, vous réduisez le passage à l’action.

Je reviendrai sur cette question plus en détails dans un prochain post.

[ninja-popup ID=10676]N’oubliez pas de télécharger votre bonus gratuit (PDF) : les 6 tactiques les plus performantes pour faire exploser votre nombre d’abonnés[/ninja-popup]

A vous…

Quelles techniques utilisez-vous pour augmenter le nombre d’inscrits à votre newsletter? Laissez votre commentaire ci-dessous !